Guide des ressources
Abréviations utilisées dans un cégep
ACCC Association des collèges communautaires du Canada
ACCDP Assemblée des coordonnateurs et coordonnatrices de programmes
ACCQ Association des cadres des collèges du Québec
ACQ Association des collèges du Québec
AEC Attestation d'études collégiales
API Aide pédagogique individuel
AQPC Association québécoise de pédagogie collégiale
CA Conseil d'administration
CAF Centre d'aide en français
CARRA Commission administrative des régimes de retraite et d'assurance
Commission des études
CÉEC Commission d'évaluation de l'enseignement collégial
Cégep Collège d'enseignement général et professionnel
CFP Centre de formation professionnelle
CI Charge individuelle
CISEP Conseiller en information scolaire et professionnelle
CO Conseiller en orientation
CP Conseiller pédagogique
CPNC Comité patronal de négociation des collèges
CRT Comité des relations de travail
CSN Confédération des syndicats nationaux
CSQ Centrale des syndicats du Québec
CSST Commission de la santé et de la sécurité du travail
Direction des études, directeur des études ou directrice des études, selon le cas
DEC Diplôme d'études collégiales
DES Diplôme d’études secondaires
DEP Diplôme d’études professionnelles (secondaire)
DG Direction générale, directeur général ou directrice générale, selon le cas
DITIC Direction de l'informatique¸ et des technologies de l'information ou directeur de l’informatique... selon le cas
DRFM Direction des ressources financières et matérielles
DRH Direction des ressources humaines, directeur des ressources humaines, selon le cas
ETC Équivalent temps complet
FECQ Fédération étudiante collégiale du Québec
FNEEQ Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec
IC Inscription/cours
MED Enseignante ou enseignant mis en disponibilité (ayant la sécurité d’emploi mais dont le poste est disparu en raison de la perte d’étudiants dans sa discipline).
MEQ Ministère de l'Éducation du Québec
NES Nombre d'étudiants par semaine
OLF Office de la langue française
PAÉ Programme d'accès à l'égalité en emploi
PERFORMA Perfectionnement et formation des maîtres de niveau collégial
PES Période/étudiant/semaine
PIÉP Politique institutionnelle d'évaluation des programmes
PIÉA Politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages
RAMQ Régie de l'assurance-maladie du Québec
REPERES Répertoire informatisé de données en information scolaire et professionnelle
RREC Règlement sur le régime des études collégiales
RREGOP Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics
RRPC Règlement sur le régime pédagogique du collégial
RRPE Régime de retraite du personnel d'encadrement
RRQ Régime des rentes du Québec
SIMDUT Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail
SMTE Spécialiste en moyens et techniques d'enseignement
SPÉQ Service de placement étudiant du Québec
SPOC Système d'information sur le personnel des organismes collégiaux
SQDM Société québécoise de développement de la main-d'oeuvre
SRACQ Service régional d'admission au collégial de Québec (ordre collégial)
SRAM Service régional d'admission du Montréal métropolitain (ordre collégial)

Absence (3 jours ou moins)

Personnel enseignant à l’enseignement régulier

Les enseignants sont responsables de la gestion de leur présence en classe et de leur horaire de disponibilité. En conséquence, chacun doit informer le Cégep en cas d'absence. Un enseignant qui s'absente doit, dans toute la mesure du possible, tenter de se faire remplacer.

Procédure à suivre pour signaler toute absence aux cours
1. Appelez le service de l’organisation de l’enseignement et laissez un message sur la boîte vocale du poste 297 (système actif 24 heures par jour).

2. Pour annoncer votre retour à la suite d’un retard ou d’une absence, vous devez impérativement venir signer une déclaration d’absence ou de retard dès votre retour au Cégep. Comme la durée de votre absence pour maladie est déterminée en fonction du moment où vous procéderez à la signature de cette déclaration d’absence, si votre maladie prend fin une journée pendant laquelle vous n’avez pas à fournir de prestations de cours, vous devrez tout de même, pour signaler la fin de votre maladie, vous présenter pour signer la déclaration d’absence et ainsi signifier votre retour officiel.


Chargés et chargées de cours de la formation continue

Vous devez aviser la direction concernée et transmettre, dès que possible, la date de reprise du cours, après entente avec les étudiants concernés.


Personnel-cadre, de soutien et professionnel

Un employé qui prévoit un retard ou une absence doit informer le responsable de son service et indiquer les motifs et la durée de son absence. Tout motif d’absence (maladie, raison personnelle, congé social, vacances, etc.) doit être déclaré sur la feuille de temps.
Une absence de courte durée, trois (3) jours ou moins, est signalée au supérieur immédiat. À son retour au travail, l'employé remplit le formulaire disponible.
Absence de plus de trois (3) jours et de moins de 104 semaines


Pour tous les employés

Le Collège est en droit de réclamer un certificat médical d’une personne salariée qui s’absente en invoquant son état de santé. Le certificat médical est un document provenant d’un médecin attestant minimalement de la nature et de la durée de l’invalidité. Il est plus complet qu’un simple billet médical qui est en soi insuffisant pour établir votre droit au versement de prestations de maladie par le Collège.

Par conséquent, à moins d’une urgence, l’employé qui se rend chez son médecin devrait se munir d’un tel formulaire surtout s’il a des motifs de croire que son médecin recommandera un congé de quatre (4) jours ou plus.

Le Collège a le droit de connaître la nature de l’invalidité et sa durée probable et ce, conformément à la convention collective. Le Collège est en droit de savoir s’il s’agit d’une maladie incapacitante selon les fonctions de travail de cette personne. Le diagnostic, la nature du suivi médical requis et ce qui fait que l’invalidité rend l’employé incapable d’exercer ses fonctions doivent être démontrés. Le Collège doit exiger la production d’un rapport médical complet comportant tous les éléments précédents. La simple attestation que l’employé ne peut travailler ne constitue pas un certificat adéquat donnant accès à l’assurance traitement.


Le certificat doit contenir l’avis du médecin et non les simples déclarations de l’employé. Il doit avoir été établi à la suite d’une consultation en personne.

À défaut de fournir un tel certificat, le Collège peut refuser de verser l’assurance traitement à la suite du délai de carence de cinq (5) jours. Par ailleurs, à l’échéance d’un rapport médical, l’employé doit être en mesure de produire un nouveau rapport médical fournissant tous les renseignements établissant que l’invalidité doit se poursuivre tout en indiquant la nouvelle date de retour probable.

La direction des ressources humaines est chargée d’assurer le suivi des dossiers de maladie tout comme le suivi des dossiers des accidents de travail.

Dans tous les cas où un certificat répondant aux normes spécifiées n’a pas été fourni, le Collège se réserve le droit de référer l’employé à un médecin qu’il désigne. Les frais de l’expertise médicale effectuée à la demande de l’employeur sont à la charge de l’employeur.
Absence pour invalidité prolongée (104 semaines et plus)

Pour tous les employés

Après la 104e semaine d’absence pour maladie, l’employé qui recevait des prestations d’invalidité cessera de bénéficier de la couverture de l’assurance traitement offerte par le Cégep. À compter de cette date, c’est l’assureur collectif qui assure le suivi médical et la couverture pour invalidité. Dès lors, l’employé devra transiger avec l’assurance et fournir les pièces médicales requises mais aussi, possiblement se soumettre à une expertise médicale pour maintenir son droit à des prestations.

Au moment du retour au travail, la Direction des ressources humaines devra être avisé dans un délai raisonnable afin qu'il puisse procéder aux vérifications nécessaires et ainsi s’assurer que l’employé est bel et bien en état de reprendre ses tâches habituelles. L’employé devra alors présenter à la Direction des ressources humaines, le document médical attestant de sa capacité à retourner au travail. Le Cégep pourra exiger une expertise médicale auprès de son spécialiste de la santé afin d’évaluer la capacité de l’employé à revenir au travail de manière sécuritaire tant pour lui que pour les collègues de travail ou même pour les étudiants, le cas échéant.
Accès au dossier de l'employé
Toute personne peut accéder à son dossier d’employé en vertu de la Loi d’accès à l’information en présence d’un employé de la direction générale ou des ressources humaines. L’employé complète et soumet un formulaire de demande qui par la suite, est autorisé par le directeur des affaires corporatives.
Accès aux activités sportives et de formation

Activités sportives


Le Cégep de Sept-Îles offre à tous les étudiants et employés du Cégep divers services dans les domaines de l'activité physique, du sport et du loisir, selon des modalités qui en favorisent l'accessibilité et la qualité.

Certains services sont entièrement gratuits alors que d’autres sont proposés à tarif réduit. Bien entendu, l’accès à ces services est avant tout réservé à la clientèle. Le personnel a accès aux services selon certaines conditions comme par exemple, lorsque des engagements n'ont pas été pris avec des clients externes ou, particulièrement, dans le cas des services dits sportifs, si les équipements ne sont pas déjà utilisés à des fins pédagogiques ou pour des événements sportifs ou socioculturels organisés dans le cadre des activités intra-murales. Dans certains cas, les membres du personnel doivent s'inscrire auprès des responsables des services pour en bénéficier.

Le personnel peut utiliser gratuitement, durant les heures de disponibilité fixées au début de chaque session, les gymnases et la salle de musculation.




Formation

L’accès aux cours crédités et non crédités de la Formation continue est gratuit et n’entraîne aucun frais d’ouverture de dossier ni d’inscription aux conditions suivantes :


  • des places sont encore disponibles trois (3) jours avant le début des cours;
  • l’inscription d’un membre du personnel ne provoque pas la création d’un nouveau groupe;
  • le cours est subventionné.


Si ces conditions ne sont pas remplies, le service n’est pas gratuit mais les employés bénéficient tout de même d’une réduction de 10 % du coût régulier.

Dès qu’un accident de travail survient, impliquant ou non un arrêt de travail, celui-ci doit être déclaré immédiatement au supérieur concerné ou à défaut, à la Direction des ressources humaines pour que l’événement soit consigné au registre.



Accident de travail
Dès qu’un accident de travail survient, impliquant ou non un arrêt de travail, celui-ci doit être déclaré immédiatement au supérieur concerné ou à défaut, à la Direction des ressources humaines pour que l’événement soit consigné au registre.

Il se peut que l’urgence de la situation ait empêché l’employé de faire sa déclaration immédiatement. Il doit alors remettre dès que possible le billet médical CSST dûment complété. Il va de soi que l’employé blessé ne doit pas omettre d’aviser son médecin qu’il a été victime d’un accident de travail.
Accident: procédure à suivre
Si vous êtes témoin d’un accident ou d’un événement requérant des soins d’urgence, demeurez au chevet de la personne blessée et demandez à une autre personne de contacter le Cégep en composant les postes 0 ou 232.

Dès qu’une personne contactée arrive sur les lieux, informez-le de la situation et, si vous n’avez pas de certificat de premiers soins, cédez-lui votre place.La personne secouriste évaluera la situation et, si nécessaire, fera appel à un transport d’urgence.

Notons que les frais de transport par ambulance ou par taxi sont la responsabilité de l’usager. D’autre part, si la personne blessée ou malade ne dispose pas d’accompagnement, une personne peut être désignée pour accompagner la personne. Dans tous les cas, la personne secouriste complétera un rapport d’événement.

Affichage
Il est important de noter qu’il n’est permis d’afficher qu’aux endroits prévus à cette fin. Veuillez consulter le Service des ressources matérielles pour connaître les lieux d’affichage, local D-132.

Affichage des emplois
Lorsque la Direction des ressources humaines procède à une ouverture de poste ou de charge (vacant, remplaçant, occasionnel, projet spécifique ou autre) pour l’une ou l’autre des catégories de personnel, il procède à un affichage interne sur le babillard, situé au début du corridor de l’entrée principale et sur le site Internet du Cégep.
Association des cadres (ACCQ)
Cette association regroupe l'ensemble du personnel cadre (en excluant le directeur général et le directeur des études). Son objectif est de favoriser les échanges professionnels entre l'employeur et ses membres.
Association des étudiants du Cégep de Sept-Îles (AGE)
L'Association générale des étudiantes et étudiants du Cégep de Sept-Îles est une corporation qui regroupe tous les étudiants du secteur de l'enseignement régulier ainsi que ceux et celles qui poursuivent leurs études à la Formation continue.
Association des professionnels du Cégep de Sept-Îles

L’Association des professionnels du Cégep de Sept-Îles représente le personnel professionnel membre de l’unité d’accréditation aux fins d’application de la convention collective et de représentation, notamment en arbitrage, des intérêts collectifs et particuliers des employés professionnels.

Au Cégep de Sept-Îles, le personnel représenté par ce syndicat regroupe les conseillers en orientation, la conseillère en information scolaire et en communication, les aides pédagogiques individuels, les conseillers à la vie étudiante, le travailleur social, de même que l’ensemble des conseillers pédagogiques.








Assurances collectives
Les employés salariés du Cégep doivent adhérer au régime d’assurances collectives de leur groupe. Des exemptions de protection sont possibles, si la preuve est faite qu’un salarié est protégé en vertu d’un contrat d’assurance-groupe comportant des garanties similaires.

Un livret explicatif comportant les principales dispositions des contrats d’assurances collectives est remis à chaque employé.

L’enseignant chargé de cours ne peut adhérer aux assurances collectives. L’employé occasionnel ou remplaçant qui est à l’emploi du Cégep peut adhérer aux régimes d’assurance-vie, de maladie et de traitement, après 6 mois de service continu.
Attestation (emploi et salaire)
L’employé qui désire obtenir une attestation d’emploi ou attestation de salaire doit s’adresser à la Direction des ressources humaines (poste 290, local D-128). Un délai de 5 jours est requis pour la production de ces documents.
Vivre l'expérience
Cégep de Sept-Îles, c'est :
Des sorties éducatives
Des laboratoires à la fine pointe de la technologie
Des enseignants qualifiés et disponibles
La possibilité de choisir des cours de la formation générale du côté anglophone
La participation à des concours littéraires, cinématographiques, soirées culturelles, etc.
Des opportunités d'implication dans divers événements culturels régionaux
La réalisation de projets rémunérés
Des stages en milieu de travail et partenariats avec divers établissements
L'option Alternance travail-études dans plusieurs programmes
Le développement durable enseigné tout au long du parcours
L'intégration des notions d'Industrie 4.0 (usine intelligente)
Entre identité et créativité
Pour se retrouver dans le monde d’aujourd’hui,
être un lieu d’identité et de créativité,
voilà ce que propose le Cégep de Sept-Îles...
Ce projet est au cœur de ses activités de formation et de recherche et notamment de certaines expériences inédites qu’il met de l’avant pour ses étudiants :
  • Participer à la production de connaissances en s’associant aux travaux d’unités de recherche : Institut technolo­gique de maintenance industrielle, Chaire industrielle de recher­che en exploitation et maintenance ferroviaire, Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, Institut nordique de recherche en environnement et santé au travail, Pôle santé…
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’enseignement : « active learning », classes inversées, technopédagogie, outils de simulation, enseignement intensif…
  • Appliquer le concept d’Usine 4.0, l’usine intel­ligente de demain, aux activités de formation et de recher­che en maintenance industrielle, électronique industrielle et informatique.
  • Bénéficier d’une vie étudiante misant sur la culture littéraire et scientifique : nuits blanches thématiques, partenariat avec le milieu, développement de l’entrepreneuriat, Fablab…
Dans les projets liés à ces expériences, le Cégep de Sept-Îles opère en partenariat avec des entreprises et universités renommées : IBM, Pratt & Whitney, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, constituantes de l’Université du Québec (École de technologie supérieure, UQAM, UQAR, UQAC), Université Laval, Wisconsin-Madison University, Universidad Nacional de Rosario, Suzhou Chien-Shiung Institute of Technology…

Sept-Îles, carrefour nordique et maritime, est la porte d’entrée d’un immense territoire qui constitue à bien des égards la nouvelle frontière du Québec. Par ses activités de formation et de recherche, le Cégep de Sept-Îles joue un rôle clé dans le développement de ce territoire et, à travers les domaines d’expertise qui lui sont propres, il se distingue et est reconnu à l’échelle du Québec.
Plan du site ▼
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright 2016 Cégep de Sept-Îles. Tous droits réservés.