Guide des ressources
Harcèlement psychologique
Afin d’assurer à l’ensemble de la communauté collégiale un milieu d’études et de travail sain et harmonieux, exempt de toute forme de harcèlement psychologique ou sexuel et qui respecte la santé, la sécurité et l’intégrité physique et psychologique des employés et des étudiants, le Cégep s’est doté d’une politique contre le harcèlement psychologique et la violence en milieu de travail.

Le harcèlement psychologique se définit comme étant une conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements, des paroles, des actes ou des gestes répétés, qui sont hostiles ou non désirés, laquelle porte atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié et qui entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste. (Extrait de la Loi sur les normes du travail.)

Pour consulter la politique, cliquez ici. (41.37 KB)

Heures d'ouverture
Heures d’ouverture du Cégep
Le Collège est ouvert de 7 h à 23 h du lundi au vendredi et de 8h30 à 16 h les samedis et dimanches pendant la durée du calendrier scolaire de l’enseignement régulier.

Heures d’ouverture de la bibliothèque
La bibliothèque est ouverte durant les sessions régulières d’automne et d’hiver, de 8 h à 18 h du lundi au jeudi et de 8 h à 17 h le vendredi. Durant la période estivale il est toujours possible de rejoindre un préposé au poste 296.

Heures d’ouverture de l’imprimerie
Les heures d’ouverture de l’imprimerie, avec assistance, sont du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h. Les enseignants à la Formation continue, dispensant des cours en soirée, doivent transmettre à l’agent de bureau de la Direction de la formation continue, les documents à imprimer dans un délai raisonnable.
Heures supplémentaires
Le Cégep n’a pas pour coutume de favoriser le temps supplémentaire. Toutefois, il peut arriver que les besoins d’un service, l’expertise requise et les difficultés de recrutement obligent le Cégep à offrir du temps supplémentaire à un employé régulier à temps plein. Le Cégep favorise également l’embauche d’étudiants pour moins de vingt (20) heures par semaine durant la session pour les emplois relatifs aux activités étudiantes.

Dans la mesure du possible, le Cégep préfère que le temps supplémentaire soit cumulé pour être repris ultérieurement en temps au cours de l’année.

Ce n’est qu’exceptionnellement que la rémunération du temps supplémentaire peut être autorisée par la direction et le service doit disposer du budget requis.

Historique

L’enseignement collégial a débuté à Sept-Îles en septembre 1971. Comme il n’existait ni collège classique, ni école technique, ni école normale, le Campus Mingan (qui devait devenir le Cégep de Sept-Îles) a été créé de toutes pièces. Il faisait partie du Collège régional de la Côte-Nord et avait son centre administratif à Baie-Comeau. Un deuxième campus faisait partie du Cégep régional et portait le nom de Campus Manicouagan.

Le Campus Mingan a été logé dans un édifice préfabriqué de 1971 à la fin de 1980. En août 1979, les travaux de construction d’un édifice moderne et adéquat aux besoins étaient entrepris et devaient durer seize mois.

Entre temps, les structures de l’institution furent modifiées : le développement des deux campus du Collège régional de la Côte-Nord étant assuré, le gouvernement du Québec a accepté, en février 1980, de créer deux corporations distinctes, et c’est ainsi que naissait le Collège d’enseignement général et professionnel de Sept-Îles. Il a pris officiellement la relève du Campus Mingan le 1er juillet 1980.






Horaire flexible
Depuis l’automne 2011, le Cégep de Sept-Îles s’est engagé dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail en implantant un programme d’horaire flexible. Le programme s’applique à tous les employés du Cégep de Sept-Îles, à l’exception du personnel enseignant. Par le biais de ce programme, l’employé choisit parmi les mesures suivantes celle qui répond le mieux à ses besoins, après entente avec le supérieur immédiat : soit l’horaire de travail adapté ou la semaine de travail comprimée. Pour plus d’informations, consultez le programme et/ou la direction des ressources humaines.

Le Cégep offre également au personnel administratif (non syndiqué, professionnel et de soutien) la possibilité d’adhérer à l’horaire spécial du mois de juin. Cette période s’étend de la première jusqu’à la dernière semaine de juin. Cet horaire permet de comprimer la semaine de travail afin d’être en congé le vendredi après-midi durant le mois de juin.

Pour faire ce choix, le personnel concerné doit compléter le formulaire disponible à la Direction des ressources humaines.

Aussi, par le biais des différentes conventions collectives, il existe le Programme volontaire de réduction de temps de travail (PVRTT) qui permet de concilier le travail et la vie personnelle.

Vivre l'expérience
Cégep de Sept-Îles, c'est :
Des sorties éducatives
Des laboratoires à la fine pointe de la technologie
Des enseignants qualifiés et disponibles
La possibilité de choisir des cours de la formation générale du côté anglophone
La participation à des concours littéraires, cinématographiques, soirées culturelles, etc.
Des opportunités d'implication dans divers événements culturels régionaux
La réalisation de projets rémunérés
Des stages en milieu de travail et partenariats avec divers établissements
L'option Alternance travail-études dans plusieurs programmes
Le développement durable enseigné tout au long du parcours
L'intégration des notions d'Industrie 4.0 (usine intelligente)
Entre identité et créativité
Pour se retrouver dans le monde d’aujourd’hui,
être un lieu d’identité et de créativité,
voilà ce que propose le Cégep de Sept-Îles...
Ce projet est au cœur de ses activités de formation et de recherche et notamment de certaines expériences inédites qu’il met de l’avant pour ses étudiants :
  • Participer à la production de connaissances en s’associant aux travaux d’unités de recherche : Institut technolo­gique de maintenance industrielle, Chaire industrielle de recher­che en exploitation et maintenance ferroviaire, Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, Institut nordique de recherche en environnement et santé au travail, Pôle santé…
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’enseignement : « active learning », classes inversées, technopédagogie, outils de simulation, enseignement intensif…
  • Appliquer le concept d’Usine 4.0, l’usine intel­ligente de demain, aux activités de formation et de recher­che en maintenance industrielle, électronique industrielle et informatique.
  • Bénéficier d’une vie étudiante misant sur la culture littéraire et scientifique : nuits blanches thématiques, partenariat avec le milieu, développement de l’entrepreneuriat, Fablab…
Dans les projets liés à ces expériences, le Cégep de Sept-Îles opère en partenariat avec des entreprises et universités renommées : IBM, Pratt & Whitney, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, constituantes de l’Université du Québec (École de technologie supérieure, UQAM, UQAR, UQAC), Université Laval, Wisconsin-Madison University, Universidad Nacional de Rosario, Suzhou Chien-Shiung Institute of Technology…

Sept-Îles, carrefour nordique et maritime, est la porte d’entrée d’un immense territoire qui constitue à bien des égards la nouvelle frontière du Québec. Par ses activités de formation et de recherche, le Cégep de Sept-Îles joue un rôle clé dans le développement de ce territoire et, à travers les domaines d’expertise qui lui sont propres, il se distingue et est reconnu à l’échelle du Québec.
Plan du site ▼
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright 2016 Cégep de Sept-Îles. Tous droits réservés.