Guide des ressources
Absence de plus de trois (3) jours et de moins de 104 semaines


Pour tous les employés

Le Collège est en droit de réclamer un certificat médical d’une personne salariée qui s’absente en invoquant son état de santé. Le certificat médical est un document provenant d’un médecin attestant minimalement de la nature et de la durée de l’invalidité. Il est plus complet qu’un simple billet médical qui est en soi insuffisant pour établir votre droit au versement de prestations de maladie par le Collège.

Par conséquent, à moins d’une urgence, l’employé qui se rend chez son médecin devrait se munir d’un tel formulaire surtout s’il a des motifs de croire que son médecin recommandera un congé de quatre (4) jours ou plus.

Le Collège a le droit de connaître la nature de l’invalidité et sa durée probable et ce, conformément à la convention collective. Le Collège est en droit de savoir s’il s’agit d’une maladie incapacitante selon les fonctions de travail de cette personne. Le diagnostic, la nature du suivi médical requis et ce qui fait que l’invalidité rend l’employé incapable d’exercer ses fonctions doivent être démontrés. Le Collège doit exiger la production d’un rapport médical complet comportant tous les éléments précédents. La simple attestation que l’employé ne peut travailler ne constitue pas un certificat adéquat donnant accès à l’assurance traitement.


Le certificat doit contenir l’avis du médecin et non les simples déclarations de l’employé. Il doit avoir été établi à la suite d’une consultation en personne.

À défaut de fournir un tel certificat, le Collège peut refuser de verser l’assurance traitement à la suite du délai de carence de cinq (5) jours. Par ailleurs, à l’échéance d’un rapport médical, l’employé doit être en mesure de produire un nouveau rapport médical fournissant tous les renseignements établissant que l’invalidité doit se poursuivre tout en indiquant la nouvelle date de retour probable.

La direction des ressources humaines est chargée d’assurer le suivi des dossiers de maladie tout comme le suivi des dossiers des accidents de travail.

Dans tous les cas où un certificat répondant aux normes spécifiées n’a pas été fourni, le Collège se réserve le droit de référer l’employé à un médecin qu’il désigne. Les frais de l’expertise médicale effectuée à la demande de l’employeur sont à la charge de l’employeur.
Vivre l'expérience
Cégep de Sept-Îles, c'est :
Des sorties éducatives
Des laboratoires à la fine pointe de la technologie
Des enseignants qualifiés et disponibles
La possibilité de choisir des cours de la formation générale du côté anglophone
La participation à des concours littéraires, cinématographiques, soirées culturelles, etc.
Des opportunités d'implication dans divers événements culturels régionaux
La réalisation de projets rémunérés
Des stages en milieu de travail et partenariats avec divers établissements
L'option Alternance travail-études dans plusieurs programmes
Le développement durable enseigné tout au long du parcours
L'intégration des notions d'Industrie 4.0 (usine intelligente)
Entre identité et créativité
Pour se retrouver dans le monde d’aujourd’hui,
être un lieu d’identité et de créativité,
voilà ce que propose le Cégep de Sept-Îles...
Ce projet est au cœur de ses activités de formation et de recherche et notamment de certaines expériences inédites qu’il met de l’avant pour ses étudiants :
  • Participer à la production de connaissances en s’associant aux travaux d’unités de recherche : Institut technolo­gique de maintenance industrielle, Chaire industrielle de recher­che en exploitation et maintenance ferroviaire, Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, Institut nordique de recherche en environnement et santé au travail, Pôle santé…
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’enseignement : « active learning », classes inversées, technopédagogie, outils de simulation, enseignement intensif…
  • Appliquer le concept d’Usine 4.0, l’usine intel­ligente de demain, aux activités de formation et de recher­che en maintenance industrielle, électronique industrielle et informatique.
  • Bénéficier d’une vie étudiante misant sur la culture littéraire et scientifique : nuits blanches thématiques, partenariat avec le milieu, développement de l’entrepreneuriat, Fablab…
Dans les projets liés à ces expériences, le Cégep de Sept-Îles opère en partenariat avec des entreprises et universités renommées : IBM, Pratt & Whitney, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, constituantes de l’Université du Québec (École de technologie supérieure, UQAM, UQAR, UQAC), Université Laval, Wisconsin-Madison University, Universidad Nacional de Rosario, Suzhou Chien-Shiung Institute of Technology…

Sept-Îles, carrefour nordique et maritime, est la porte d’entrée d’un immense territoire qui constitue à bien des égards la nouvelle frontière du Québec. Par ses activités de formation et de recherche, le Cégep de Sept-Îles joue un rôle clé dans le développement de ce territoire et, à travers les domaines d’expertise qui lui sont propres, il se distingue et est reconnu à l’échelle du Québec.
Plan du site ▼
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright 2016 Cégep de Sept-Îles. Tous droits réservés.