Nouvelles
Vendredi le 31 mai 2019 (Communiqué)
Stagiaires français à l'ITMI
 
De gauche à droite : Philippe, Reda, Solyvan, Baptiste,
Rémi et Quentin, stagiaires à l’ITMI

L’Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) accueille présentement deux groupes de stagiaires français, pour une durée de 3 à 5 mois. Ces étudiants participent à l’avancement de plusieurs projets de recherche et développement à l’ITMI.

 

Provenant de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Ville d’Avray ainsi que de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et de Wild Code School, institut spécialisé dans les métiers du digital, ces stagiaires renforcent le climat multidisciplinaire de l’équipe de l’ITMI. Ils permettent en effet d’apporter une aide en technologie numérique, en génie thermique et énergie, en génie des systèmes électromécaniques ainsi qu’en génie électrique et informatique industriel. Par exemple, ils contribuent aux projets d’une microbrasserie 4.0, de stockage thermique incluant une modélisation numérique pour simplifier l’utilisation des données et de logistique en zone portuaire.

 

Pour ces étudiants, il s’agit d’une occasion de connaître le milieu du travail, d’apprivoiser le monde de la recherche, d’apprendre de nouvelles techniques et surtout, de côtoyer des chercheurs chevronnés. « Le projet de la microbrasserie est très attrayant par son aspect ludique et sa volonté de devenir une brasserie moderne. Le défi technique nous permet d’acquérir des compétences et des nouvelles expériences, ce qui facilitera notre embauche après les études », précisent Philippe Yu et Kong Solyvan. Quant à Rémi Sangeux et Quentin Grunbaum impliqués dans le stockage thermique, ils se réjouissent de vivre cette expérience : « Ici, nous avons la chance de voir à quoi ressemble un travail de chercheur. Nous travaillons sur des projets réels et avons un extraordinaire suivi. Ceci nous prépare bien au monde du travail ».

 

Avec l’accueil de ces stagiaires, l’ITMI confirme sa volonté de contribuer à la formation des chercheurs de demain. Il s’agit également d’une opportunité d’attraction de main-d’œuvre qualifiée et formée selon les exigences nord-américaines. « L’intégration des stagiaires dans les travaux de recherche fait partie de la mission de l’ITMI, afin de former la relève et participer au transfert technologique. C’est également une opportunité de consolider le maillage d’affaires à l’international et de tisser de nouvelles collaborations », soulignent Zoé Feger et Laurent Ferrier, superviseurs de stages et chercheurs à l’ITMI.

 

Pour information :                     

 

Caroline Michaud
Conseillère en communication
418 962-9848, poste 236

caroline.michaud@cegepsi.ca


Partagez
Vivre l'expérience
Cégep de Sept-Îles, c'est :
Des sorties éducatives
Des laboratoires à la fine pointe de la technologie
Des enseignants qualifiés et disponibles
La possibilité de choisir des cours de la formation générale du côté anglophone
La participation à des concours littéraires, cinématographiques, soirées culturelles, etc.
Des opportunités d'implication dans divers événements culturels régionaux
La réalisation de projets rémunérés
Des stages en milieu de travail et partenariats avec divers établissements
L'option Alternance travail-études dans plusieurs programmes
Le développement durable enseigné tout au long du parcours
L'intégration des notions d'Industrie 4.0 (usine intelligente)
Entre identité et créativité
Pour se retrouver dans le monde d’aujourd’hui,
être un lieu d’identité et de créativité,
voilà ce que propose le Cégep de Sept-Îles...
Ce projet est au cœur de ses activités de formation et de recherche et notamment de certaines expériences inédites qu’il met de l’avant pour ses étudiants :
  • Participer à la production de connaissances en s’associant aux travaux d’unités de recherche : Institut technolo­gique de maintenance industrielle, Chaire industrielle de recher­che en exploitation et maintenance ferroviaire, Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, Institut nordique de recherche en environnement et santé au travail, Pôle santé…
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’enseignement : « active learning », classes inversées, technopédagogie, outils de simulation, enseignement intensif…
  • Appliquer le concept d’Usine 4.0, l’usine intel­ligente de demain, aux activités de formation et de recher­che en maintenance industrielle, électronique industrielle et informatique.
  • Bénéficier d’une vie étudiante misant sur la culture littéraire et scientifique : nuits blanches thématiques, partenariat avec le milieu, développement de l’entrepreneuriat, Fablab…
Dans les projets liés à ces expériences, le Cégep de Sept-Îles opère en partenariat avec des entreprises et universités renommées : IBM, Pratt & Whitney, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, constituantes de l’Université du Québec (École de technologie supérieure, UQAM, UQAR, UQAC), Université Laval, Wisconsin-Madison University, Universidad Nacional de Rosario, Suzhou Chien-Shiung Institute of Technology…

Sept-Îles, carrefour nordique et maritime, est la porte d’entrée d’un immense territoire qui constitue à bien des égards la nouvelle frontière du Québec. Par ses activités de formation et de recherche, le Cégep de Sept-Îles joue un rôle clé dans le développement de ce territoire et, à travers les domaines d’expertise qui lui sont propres, il se distingue et est reconnu à l’échelle du Québec.
Plan du site ▼
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright 2016 Cégep de Sept-Îles. Tous droits réservés.