Nouvelles
Lundi le 19 août 2019 (Communiqué)
Rencontres ministérielles
 

Les visites des 15 et 16 août derniers du premier ministre du Québec, M. François Legault, de son ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, et du ministre fédéral des Transports, M. Marc Garneau, ont été l’occasion de témoigner des réalisations du Cégep de Sept-Îles en matière de soutien au développement économique.

 

Le directeur général du Cégep de Sept-Îles, M. Donald Bherer, a tenu à féliciter le premier ministre du Québec pour la priorité que son gouvernement accorde à l’éducation et pour le lien étroit qu’il établit entre l’éducation et le développement économique. M. Bherer a souligné les fortes fluctuations qui affectent l’économie régionale et la nécessité de diversifier celle-ci pour contrer les effets de cycle qui rendent difficile une réponse adéquate aux besoins en main-d’œuvre selon l’horizon de formation des diplômés de programmes techniques (3-4 ans).

 

À plus court terme, il a insisté sur la nécessité de proposer des incitatifs aux entreprises pour qu’elles recourent plus systématiquement à des formations sur mesure et qu’elles évitent ainsi un fly-in fly-outnocif aux communautés et aux institutions régionales.

 

M. Bherer a par ailleurs souligné les avancées réalisées en recherche et innovation, soit une trentaine de personnes dédiées à temps plein à ces activités en plus d’une vingtaine d’autres à temps partiel, et ce, dans trois créneaux porteurs : la maintenance industrielle à l’ère du 4.0 (CCTT), l’exploitation et la maintenance ferroviaire (chaire CRSNG) et l’intelligence énergétique.

 

Le Cégep de Sept-Îles soutient donc fortement le projet que caresse le premier ministre en matière d’innovation et qu’il a décrit dans un livre publié avant les dernières élections. En effet, faire du Saint-Laurent un axe d’innovation est en soi une image forte étant entendu que cela peut aller plus loin que la vallée du Saint-Laurent et ses tributaires. Des avantages comparatifs devraient à cet égard être consentis afin d’attirer et retenir une main-d’œuvre spécialisée très en demande présentement dans certaines technologies de pointe. De plus, la présence de bancs spécialisés s’avère tout aussi importante.

 

 

De son côté, le ministre fédéral des Transports, M. Marc Garneau, a été impressionné par les réalisations du Cégep en matière ferroviaire, que ce soit dans le domaine de la formation ou celui de la recherche. La visite a été l’occasion de présenter des cas concrets des percées faites notamment dans la formation en ligne, la simulation, le traitement des images et les systèmes embarqués. Le maintien de la qualité des infrastructures, la sécurité des transports, l’intégration de technologies de pointe et la réduction de l’empreinte environnementale sont en effet des préoccupations centrales partagées par les formateurs et chercheurs du Collège.

 

 

Pour information :          

 

Caroline Michaud

Conseillère en communication

418 962-9848, poste 236

caroline.michaud@cegepsi.ca


Partagez
Vivre l'expérience
Cégep de Sept-Îles, c'est :
Des sorties éducatives
Des laboratoires à la fine pointe de la technologie
Des enseignants qualifiés et disponibles
La possibilité de choisir des cours de la formation générale du côté anglophone
La participation à des concours littéraires, cinématographiques, soirées culturelles, etc.
Des opportunités d'implication dans divers événements culturels régionaux
La réalisation de projets rémunérés
Des stages en milieu de travail et partenariats avec divers établissements
L'option Alternance travail-études dans plusieurs programmes
Le développement durable enseigné tout au long du parcours
L'intégration des notions d'Industrie 4.0 (usine intelligente)
Entre identité et créativité
Pour se retrouver dans le monde d’aujourd’hui,
être un lieu d’identité et de créativité,
voilà ce que propose le Cégep de Sept-Îles...
Ce projet est au cœur de ses activités de formation et de recherche et notamment de certaines expériences inédites qu’il met de l’avant pour ses étudiants :
  • Participer à la production de connaissances en s’associant aux travaux d’unités de recherche : Institut technolo­gique de maintenance industrielle, Chaire industrielle de recher­che en exploitation et maintenance ferroviaire, Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière, Institut nordique de recherche en environnement et santé au travail, Pôle santé…
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’enseignement : « active learning », classes inversées, technopédagogie, outils de simulation, enseignement intensif…
  • Appliquer le concept d’Usine 4.0, l’usine intel­ligente de demain, aux activités de formation et de recher­che en maintenance industrielle, électronique industrielle et informatique.
  • Bénéficier d’une vie étudiante misant sur la culture littéraire et scientifique : nuits blanches thématiques, partenariat avec le milieu, développement de l’entrepreneuriat, Fablab…
Dans les projets liés à ces expériences, le Cégep de Sept-Îles opère en partenariat avec des entreprises et universités renommées : IBM, Pratt & Whitney, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, constituantes de l’Université du Québec (École de technologie supérieure, UQAM, UQAR, UQAC), Université Laval, Wisconsin-Madison University, Universidad Nacional de Rosario, Suzhou Chien-Shiung Institute of Technology…

Sept-Îles, carrefour nordique et maritime, est la porte d’entrée d’un immense territoire qui constitue à bien des égards la nouvelle frontière du Québec. Par ses activités de formation et de recherche, le Cégep de Sept-Îles joue un rôle clé dans le développement de ce territoire et, à travers les domaines d’expertise qui lui sont propres, il se distingue et est reconnu à l’échelle du Québec.
Plan du site ▼
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright 2016 Cégep de Sept-Îles. Tous droits réservés.